Animaux 

 

[ Loup ] [ Cheval ] [ Cerf ] [ Bouquetin ]


Le bouquetin des Alpes

Mammifères - Ongulés artiodactyles - Ruminants - Bovidés 


Portrait

Le bouquetin des Alpes est un ruminant de la même famille que la chèvre et taillé pour vivre en montagne. Grâce à ses membres forts et son pied parfaitement adapté au rocher, il se déplace avec aisance dans les endroits les plus escarpés. Les cornes du mâle, ornées de bourrelets sur leur face antérieure, peuvent atteindre 1 mètre de longueur ; celles des femelles, ou étagnes, sont plus modestes : 30 cm environ. La robe gris fer à beige jaunâtre en été devient marron foncé en hiver, surtout chez le mâle. La composition des groupes varie au fil des saisons. En été, les mâles adultes restent plutôt solitaires alors que les femelles et leurs cabris forment des groupes familiaux.
Le rut a lieu en décembre-janvier et les naissances pendant les mois de juin et juillet suivants. En règle générale, la femelle élève un cabri qui la suivra rapidement dans les versants les plus abrupts.

 

Son cadre de vie : les pentes rocheuses escarpées.

Le bouquetin des Alpes a une préférence pour les versants rocheux escarpés de l’étage alpin. Mais on le rencontre également dans les forêts claires et parsemées de rochers de l’étage subalpin. En été, un paysage ouvert caractérisé par une grande diversité de relief et d'exposition lui convient. En hiver, il est capable de se cantonner pendant plusieurs jours sur une faible surface rocheuse bien exposée où la pente est forte. Ses aliments de base sont les plantes herbacées des prairies d'altitude. Pour subsister durant la mauvaise saison, il se nourrit de végétaux plus grossiers, tiges et rameaux d'arbustes ou d'arbres.

En Suisse

Après avoir complètement disparu, les populations de bouquetins des Alpes ont été restaurées grâce à la réalisation de nombreuses réintroductions. Aujourd’hui, il est présent dans tous les cantons alpins et dans le canton de Neuchâtel. Depuis 1977, le bouquetin des Alpes est soumis à une chasse sélective. La population totale avant naissances peut être estimée à 14’000 individus. Le prélèvement annuel par la chasse atteint 1’400 têtes en 2000, alors que 600 bouquetins des Alpes périssent annuellement pour des causes diverses.

Avenir du bouquetin des Alpes

Le bouquetin des Alpes disparut de ses derniers refuges du Valais entre 1800 et 1850. La reproduction en captivité d’individus prélevés dans la dernière colonie des Alpes – massif du Grand-Paradis dans le Val d’Aoste – et introduits clandestinement en Suisse a été conduite avec succès dans le parc zoologique « Peter und Paul » de St-Gall. Dès 1911, les premiers lâchers sont effectués tout d’abord dans le canton de St-Gall, puis successivement dans les cantons des Grisons, de Berne et du Valais. L'amélioration du statut de l'espèce consiste, d’une part, à compléter les réimplantations dans l'arc alpin et, d’autre part, à développer et à gérer ses effectifs dans les régions qui l'abritent actuellement.

Valais
Pays du folklore !
Pays de tradition !
Pays à découvrir !

Valais
Pays du soleil !
Pays des chevaux !
Pays des reines !

Valais
Pays des vacances !
Pays des Valaisans !
Pays des bouquetins !